Connexion
La date/heure actuelle est Mar 13 Nov - 19:05 (2018)
Voir les messages sans réponses
Les frères de sang

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les fanfarons du donjon Index du Forum -> Général -> Hall des Héros
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asaliath
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 554
Localisation: Bruxelles
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon
Point(s): 561
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 02:03 (2008)
Sujet du message: Les frères de sang
Répondre en citant

Ceci est la brève histoire de deux garçons, qui partagèrent beaucoup de choses ensemble, pour ensuite se perdre de vue dans de tragiques circonstances et finalement se retrouver, pour partager a nouveaux de nombreuses aventures. Mais ce récit n'est pas pour autant celui de leurs derniers exploits. C'est l'histoire d'une amitié.


Le premier des deux se nomme Ethaniel Melecuina. Un elfe, un érudit ayant la foi, passionné par la magie se destinant à être magicien, curieux de tout et plus tard, fasciné par la mort. Ses parents sont des membres relativement notables de la communauté elfique, chacun occupant une fonction fort appréciée. Son père était architecte; sa mère, prêtresse de Sehanine Lunarc. Ils s'étaient rencontré lors de l'édification d'un nouveau temple à la gloire de la déesse. Elle, jeune acolyte, lui, jeune architecte talentueux. Ils s'aimèrent tout de suite et L'architecte construisit l'un des plus beaux temples à la gloire de Sehanine Lunarc jamais construit. Ethaniel fut donc élevé dans une situation relativement aisée, n'ayant pas à craindre le besoin il était aimé et heureux de l'être. Il était protégé du monde hostile et passait son temps libre de jeune elfe aisé à lire et apprendre sur le monde ce qu'il ne pouvait pas voir de ses propres yeux et lisait tout ce qui parlait de la magie, pour lequel il était prédisposé.
Puis viens la guerre et ses parents furent appelé au combat, comme la majeure partie des adultes du clan.
Cette guerre était un chamboulement sans précédent dans l'univers sécuritaire d'Ethaniel. Il était effrayé de voir ses parents partir pour peut être ne jamais revenir. Mais il était aussi avide de découvrir le monde par ses propres moyens. C'est lors de cette première expédition qu'il rencontra Enyët Cenedril qui deviendra très rapidement son meilleur ami, bien que les premiers instants ne le laissait pas présager.


Enyët Cenedril est un elfe habile et débrouillard, ayant toujours une idée de farce ou de mauvais coup dans la tête. Son père Geldaryen Cenedril est une Figure autoritaire dans sa famille. Sévère mais relativement juste. Il était en conflit permanent avec son fils indiscipliné. Sa mère, Fylaïris Mildwanëe, est une femme douce et aimante, mais relativement envahissante et possessive. Il aimait ses parents, mais ne supportait pas de rester trop longtemps à côté d'eux car ça finissait toujours par dégénérer. Alors il est partit vivre sa vie, mais il finissait toujours par revenir non loin de la demeure familiale, prendre des nouvelles de la famille et en donner . Il avait choisi de s'installer dans la ville de « Tolmeria » ,non loin des terres claniques, où il travaillait pour la guilde des voleurs locale. C'était tellement plus facile pour lui de jouer les espions pour la guilde que de travailler comme tout le monde, et surtout , bien plus rentable! Hélas, son père eut vent des activités. Il reçut une lettre a l'un des troquets qu'il fréquentait ou il il fut contraint par son père de revenir au moins pour quelque temps dans les terres elfiques sous peine de voir révéler ses activités à sa mère, qui ne supporterait pas d'apprendre que son fils est un voleur. Il lui répondit par lettre qu'il viendrai en discuter, mais qu'il était hors de question qu'il cesse ses activités.


C'est alors qu'il empruntait le chemin du retour vers la maison familiale, qu'Enyët rencontra Ethaniel qui marchait d'un pas décidé vers la ville. Il avait l'air relativement naïf, et surtout semblait porter toutes ses possessions: une bonne cible. Il lui fut facile , après un boniment quelconque, de lui dérober une bourse rondelette mais hélas , celui ci s'en aperçut. Leurs regards se croisèrent, et au lieu de fuir comme il le faisait habituellement en pareille situation, Enyët resta campé sur ses pieds. Il s'apprêtait au combat mais à la place, Ethaniel lui sourit et lui tendit la main en lui parlant:


« Alors, vous êtes un de ses voleurs dont les histoires parlent? Je suis ravi de vous rencontrer Messire voleur. C'est la première fois qu'on me dérobe ma bourse, et ce fut fait avec tellement de panache, c'était mieux que dans les histoires! » Le jeune homme en était tout excité, ce qui laissa Enyët perplexe. Il était désarmé face à tant d'enthousiasme. Il saisi la main tendue et se risqua à parler.


« Euh... merci ... ce n'était pas grand chose vous savez»
« Mais j'en oublie les bonnes manières, dit Ethaniel, je me nomme Ethaniel Melecuina ravi de vous rencontrer. »
C'est ainsi qu'ils firent connaissances. Il découvrirent qu'ils venaient du même village elfique, et qu'ils se connaissaient de vue. Enyët apprit de la bouche d' Ethaniel que presque tout les adultes du clan étaient parti à là guerre qui se préparait et que son voyage était donc caduc. Ils retournèrent donc à Tolmeria, où ils partagèrent le repas , généreusement payé par la Bourse d'Ethaniel qu'il n'avait même pas essayé de récupérer. Enyët finit d'ailleurs par la lui rendre de lui même. Ils s'apprécièrent très vite et passèrent pas mal de temps ensemble, se retrouvant pour discuter, mais aussi pour s'amuser. Ils étaient jeunes après tout.


Ils devinrent de joyeux compères, se livrant à milles facéties, et autres blagues. Jamais rien de bien méchant, mais diablement efficace et élaboré: l'un mettait sa connaissance au service de ses farces élaborées, et l'autre sa ruse et son habilité. Une équipe parfaite pour de nombreuses aventures. En dehors du temps qu'ils passaient ensemble, Ethaniel continuait à apprendre, et étudier, et de son côté, Enyët continuait ses activités.


C'est alors qu'ils rencontrèrent Tanina Eldersen, une jeune elfe partie elle aussi à l'aventure.




Alors qu'ils se livraient à l'une de leurs farces habituelle, bien rodée, dans le marché de la ville un individu portant une capuche , rendu fou de rage par la blague, semblait il, les poursuivit. Ils étaient en terrain connu, et pourtant, le personnage les poursuivait avec une ténacité peu commune. Il se retrouvait coincé dans une impasse, et hilare, pensant être débarrassé finalement de leur poursuivant, lorsque l'individu masqué les rejoignit. Leur rire cessa et ils se préparait a en découdre. Le type dégaina deux dagues et les fit jouer dans ses mains d'une manière qui ne trompe pas. La situation était tendue...le faquin était sérieux et dénué d'humour semblait il. Puis l'individu éclata de rire,en abaissant sa capuche et dit hilare: « Vous devriez voir vos têtes! ». C'était une jeune elfe, de grande beauté, qui affichait un grand sourire. Les deux compères furent légèrement vexé de s'être ainsi fait prendre, mais ce fut vite oublié lorsqu'elle les invita à boire un verre. Ils firent connaissances et bientôt elle se joignit au petit groupe avec qui elle partageait le goût des farces.


C'était une époque bénie pour les trois elfes. Ils passèrent la majeure partie de leur temps ensemble, et bientôt, les deux garçons développèrent des sentiments pour la jeune fille qui rayonnait comme le soleil aux yeux des deux amis. Longtemps ils furent en concurrence sans s'en rendre compte et la jeune femme faisait mine de ne pas comprendre. Puis un jour ils comprirent les sentiments de l'autre , et ils commencèrent à s'éloigner. Ils se voyaient de moins en moins, et la jeune femme était désemparée. Elle ne savait pas vers lequel ses sentiments penchaient. Par contre elle regrettait de voir les deux amis s'éviter. C'est alors qu'elle décida d'agir et élabora un plan.


Tanina avait disparu, enlevée à ce qu'on racontait et chacun des deux jeunes elfes partit de son côté enquêter sur la disparition. Ils se rencontrèrent par hasard alors qu'ils suivaient la même piste, et tombèrent dans les bras l'un de l'autre. Il n'était plus question de se séparer. Ils avaient réussi a dépasser leur jalousie, et se liguèrent pour retrouver au plus vite leur aimée. La piste était difficile et ils s'inquiétaient: elle les menait dans les bois alentour de la ville, de sinistre réputation.


Dans la tête de Tanina, il était juste question de disparaître juste le temps de se faire retrouver les deux amis. Elle les fit donc prévenir de son enlèvement par une connaissance, et alla se cacher dans les bois. Elle ignorait que ses bois recelaient un réel danger. Bien entendu, son plan tourna mal lorsqu'elle tomba dans une embuscade menée par les gobelins qui infestaient le bois. Celle ci lui fut fatale, et jamais elle ne vit les deux amis réunit. Quand à eux, ils arrivèrent trop tard pour la sauver, mais pas trop pour empêcher les gobelins de faire disparaître la dépouille de leur chère et tendre.
Ils comprirent, hélas le plan de la jeune femme. C'était une fin atroce... Le chagrin accablait les deux amis, et ils tombèrent dans les bras l'un de l'autre...Ce n'était qu'un mauvais rêve, une mauvaise blague, essayaient-ils de se convaincre... Elle allait se relever et rire a leur nez comme elle savait si bien le faire. Ethaniel étreignit le corps, la secouant légèrement et marmonnant « réveille toi ... réveille toi... Tu ne peux pas... pas déjà... ». Il laissait aller sa douleur et Enyët en fut frappé de plein fouet, c'était dur pour lui aussi, mais il avait toujours eut du mal à exprimer ses émotions préférant fuir. Il s'approcha tout de même et calma son ami.


Ils préparèrent un bûcher et Ethaniel pratiqua les rites. Il était devenu sombre, toute joie l'avait quitté. Enyët gardait une tête neutre mais semblait être ailleurs. A la nuit tombée, ils allumèrent les tas de bois pour le dernier voyage de Tanina.




Alors que le bûcher flambait, Ethaniel s'approcha de son Ami et lui dit:


« Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve... Arriverons nous à surmonter cette épreuve? »


Ce n'était pas une vrai question aussi Enyët ne lui répondit pas, Ethaniel poursuivit:


« Mais il est une chose dont je suis certain: Je ne veux plus être privé de ton amitié, jamais. »


Enyët acquiesça et prit une dague. Il s'entailla la paume et tendit l'arme à Ethaniel qui comprit tout de suite. Il fit de même avec la dague et ils scellèrent le pacte de sang se regardant droit dans les yeux où les flammes du bûcher funéraire se reflétaient.


« Plus jamais » dirent ils ensemble.








Leur amitié ainsi scellée, il reprirent le chemin de la ville. Mais, plus rien ne serait comme avant. D'un commun accord ils décidèrent de quitter la ville, trop de souvenirs les y accablaient. Cependant, chacun prenait une route différente. Ils seraient à jamais amis, et se donnèrent rendez vous 10 ans plus tard à Toran.






Ethaniel repris le chemin de son village natal, et Enyët celui de Toran.




Ethaniel passa le plus clair de son temps à apprendre à devenir un véritable prêtre auprès de sa mère, revenue seule de la guerre qui avait pris fin peu de temps avant. Ethaniel et elle étaient accablé par la mort du père. La Foi était leur seule bouée de secours, mais il ne partageait pas complètement la Foi de sa mère.
Aussi 4 années plus tard il reprit la route. Il s'installa un temps dans les terres humaines, ou il apprit beaucoup à leurs contact. Leurs vie étaient si fragile, si éphémère comparé à l'espérance de vie d'un elfe!
Il vivait chez un vieil homme ayant eut une belle vie, qui se mourrait lentement de vieillesse, paisiblement. Ethaniel s'en occupait. Cet homme le fascinait. Il avait vécu si peu de temps sur terre et pourtant il mourrait heureux. Si peu de personnes mourraient ainsi, attendant calmement la mort et l'accueillant avec satisfaction... Il se souvenait de Tanina, et de la façon horrible dont elle avait succombé. Plus jamais il ne voulait vivre ça, et il ferait tout pour que tous puissent accueillir la mort, le moment venu, avec le sourire aux lèvres. Il apprit ainsi à voir la mort autrement. Il voyagea encore quelque temps et lorsque l'heure du rendez vous arriva, il se rendit à Toran où il retrouva son ami dont les affaires avaient prospéré dans la cité état.


Il avait établi un réseau de relation, et avait un « commerce » bien rentable au sein de la guilde. Il faut dire que les recommandations du chef de la guilde de Tolmeria l'avait bien aidé a s'implanter. Il menait la vie dont il rêvait, libre de toutes contraintes hormis ses engagements envers la guilde. De temps à autre, il pensait retourner voir ses parents qui devaient avoir repris le chemin de la maison à la fin de la guerre, mais il y renonçait toujours avant de partir. Il avait aussi connu différentes aventures avec de belles femmes qui l'avaient aidé à oublier un peu sa douleur, mais jamais complètement. Il refusait de s'attacher longtemps... Trop dangereux.




Le jour venu, il se rendit au lieu du rendez-vous.




Ils se retrouvèrent comme si ils s'étaient quitté la veille. La complicité entre eux n'avait pas disparu, elle avait mûrit et s'était renforcée. Ils étaient adultes maintenant, et savaient qu'ils avaient eut raison de se séparer , le temps de grandir. Maintenant, ils seraient inséparables. Et ils avaient tant à se raconter, à partager de nouveau!
----------------------------------------
"...And death shall have no dominion"


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 22 Jan - 02:03 (2008)
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alaya
La compagnie

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2007
Messages: 96
Féminin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq
Point(s): 99
Moyenne de points: 1,03

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 16:15 (2008)
Sujet du message: Les frères de sang
Répondre en citant

Vous l'avez écrit en coopération directe ou c'est un mélange d'idées écrites chacun de son côté?
Je me demande parce que je dois écrire l'histoire de ma jumelle elfe avec benja et je ne sais pas quelle façon de faire est la plus simple...

C'est un beau bg mais si je peux donner un avis définitivement franc, je trouve qu'il manque un rien de précision dans la rencontre des jeunes gens. C'est écrit comme si vous aviez l'idée sans parvenir à la développer réellement... ça fait un peu film américain simpliste où "tout est pour le mieux".
Bien sûr, ce n'est qu'un avis perso Smile


Revenir en haut
Asaliath
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 554
Localisation: Bruxelles
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon
Point(s): 561
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 17:35 (2008)
Sujet du message: Les frères de sang
Répondre en citant

A vrai dire on a discuté de l'idée et du principe, puis j'ai écris le bg (puisque trolait a pas des masses de temps), alors que je ne savais pas non plus grand chose sur le perso de Trolait . Donc oui j'ai fais dans le simpliste pour la rencontre, ignorant pour une bonne part les réactions réelle du perso de trolait. Mais ce n'est pas la rencontre le plus important. Tout n'es pas dit, tout n'es pas si simple en réalité, mais l'idée générale est passée. peut être que les prochains épisodes, dans l'optique d'une chronique, permettront d'approfondir le sujet, au travers de flashback, a voir Wink


Pour la rédaction de Bg commun , le plus simple généralement, c'est de vous mettre d'accord sur l'idée générale, puis celui qui ce sent le plus inspiré en réalise un premier jet. L'autre relis, critique, ajoute et modifie a sa guise et a force de se relire l'un l'autre on arrive au résultat voulu. Bien sur faut avoir le temps, et pas une "deadline" comme nous en avions une pour la partie de Vincent
----------------------------------------
"...And death shall have no dominion"


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Ysaaltar
La compagnie

Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2007
Messages: 248
Localisation: Belgique
Masculin Balance (23sep-22oct) 猪 Cochon
Point(s): 250
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu 14 Fév - 18:58 (2008)
Sujet du message: Les frères de sang
Répondre en citant

Deadline autoimposée, je précise. Moi j'ai juste dit que ceux qui faisaient un BG auraient un p'tit bonus, c'est tout ^^

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:05 (2018)
Sujet du message: Les frères de sang

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les fanfarons du donjon Index du Forum -> Général -> Hall des Héros Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Guild Wars Alliance theme by Daniel of Gaming Exe
Guild Wars is a trademark of NCsoft Corporation. All rights reserved.
Traduction par : phpBB-fr.com